Retour aux actualités

actualités

23 mai 2017

Éric Fortin, Simon Paquin, Réal Brassard, Nathalie Ricard et Line Dussault deviennent officiellement candidats de l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT) en vue des élections municipales du 5 novembre.

Ils tenteront respectivement de se faire élire dans les districts 6 (École de l’Étincelle), 9 (École de la Sablière), 10 (École Armand-Corbeil), 11 (Île Saint-Jean), et 12 (Vieux-Terrebonne), a confirmé l’ADT dans un communiqué de presse.

Selon le chef de la formation politique, Marc-André Plante, ces candidats sont «représentatifs de la communauté, des citoyens engagés, impliqués dans leur milieu, professionnels, et prêts à relever les défis auxquels la prochaine administration municipale sera confrontée».

Avec des accroche-portes en main, la plupart de ces candidats ont entamé leur porte-à-porte pour se présenter et établir un premier contact avec leurs concitoyens. Au total, environ 2 000 adresses ont été visitées jusqu’à maintenant.

Volonté de changement

Aux dires du chef, qui a accompagné ses candidats sur le terrain, les citoyens de tous les quartiers sont réceptifs. «Les commentaires que nous recevons sont très positifs. Nous sommes à six mois de l’élection et déjà, les gens nous disent qu’ils iront voter le 5 novembre. Je m’attends à voir une hausse du taux de participation», indique M. Plante.

Éric Fortin remarque le même phénomène dans le quartier 6. «Partout, le message est le même. Terrebonne est mûre pour du changement. Aidez-nous à transformer notre ville», affirme-t-il dans le communiqué.

Simon Paquin, ex-directeur de l’information de la Télévision régionale des Moulins (TVRM), croit pour sa part qu’il est temps de «redéfinir les bases de nos relations avec les organismes afin d’augmenter les services sur le terrain».

Le candidat du quartier 10, Réal Brassard, est d’avis que l’imposition d’une vigie plus serrée de la part de la vérificatrice générale nuit au climat politique. «Il faut rapidement rassurer la population par l’élection d’une nouvelle équipe au conseil municipal.»

Des dossiers prioritaires

Nathalie Ricard, une porte-parole des premières heures de l’ADT, a la ferme intention de ramener les intérêts des résidents de l’Île Saint-Jean au sein des priorités du conseil municipal.

Elle juge que plusieurs «se sont sentis parfois abandonnés, car certains dossiers prioritaires comme l’accès au transport en commun n’ont malheureusement pas évolué en fonction des besoins».

Line Dussault, qui veut représenter les citoyens du Vieux-Terrebonne, estime que l’adoption prochaine d’un plan particulier d’urbanisme pour le quartier est un pas dans la bonne direction, à condition de bien faire les choses.

«Il faudra y prévoir des investissements, qui n’ont pas été au rendez-vous depuis quelque temps. Nous avons besoin d’un maire qui aime le Vieux-Terrebonne et qui compte s’investir dans son développement», mentionne-t-elle.

http://www.larevue.qc.ca/actualites_adt-confirme-cinq-nouveaux-candidats-n42221.php​