Retour aux actualités

actualités

8 août 2017

S’il est élu le 5 novembre, le chef de l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT), Marc-André Plante, promet d’adapter un minimum de trois parcs pour les enfants à besoins spéciaux ou ayant une limitation fonctionnelle ou cognitive, telle que le trouble du spectre de l’autisme.

Le candidat à la mairie assure qu’une telle initiative est simple à réaliser, par exemple grâce à l’ajout de larges glissoires, de modules adaptés et de revêtement de caoutchouc plutôt que de sable, et qu’elle serait surtout bénéfique pour le développement des enfants.

«Un tel réaménagement ne représente pas une opération coûteuse, mais elle permettra à tous les enfants de nos quartiers d’aller dans un parc sécuritaire pour s’amuser et jouer, peu importe les défis particuliers. La socialisation et l’apprentissage de la tolérance commencent à un jeune âge. En laissant les enfants, peu importe leur limitation fonctionnelle ou cognitive, jouer avec tous les enfants dans des installations adaptées, nous développerons ainsi la tolérance et l’apprentissage de la différence.»

Une initiative similaire a vu le jour dans l’arrondissement Saint-Léonard au coût de 53 000 $ pour l’adaptation de balançoires et de modules, l’ajout de clôtures sécuritaires et le remplacement de sable, et elle a été saluée autant par des enseignants en éducation physique spécialisée que par des parents d’enfants ayant des limites fonctionnelles ou cognitives.

«C’est possible d’avoir enfin une administration [plus] soucieuse de tous les enfants, qui est à votre écoute et qui génère des idées pour améliorer notre qualité de vie. Par ma fonction de directeur d’un organisme qui confectionne des programmes pour maintenir les jeunes familles sur son territoire, je connais l’importance de favoriser l’épanouissement des 0-5 ans par une offre de divertissement adaptée à leurs besoins», de conclure Marc-André Plante.

http://www.larevue.qc.ca/actualites_adt-propose-aires-jeux-adaptees-n43215.php​