Retour aux actualités

actualités

4 juillet 2017

Depuis la création de l’Alliance démocratique de Terrebonne (ADT), le parti répète qu’il a l’intention d’augmenter la participation des femmes au sein de l’administration de la Ville. S’il est élu maire le 5 novembre, Marc-André Plante s’engage à passer de la parole aux actes en cette matière. 

Advenant l’élection des candidates Nathalie Bellavance, Line Dussault, Claire Messier, Caroline Desbiens, Nathalie Ricard et Brigitte Villeneuve, elles obtiendront le mandat de former un comité d’action pour augmenter la participation des femmes aux affaires publiques, affirme la formation politique, dans un communiqué de presse.

«Ce ne peut plus être qu’un discours politique en 2017 que de revendiquer la participation de plus de femmes en politique pour avoir une meilleure représentativité, incidemment la meilleure de notre communauté, ça doit devenir une valeur cardinale», croit le chef de parti.

Quelques idées

Il avance aussi l’idée que les éventuels conseils de quartier que l’ADT souhaite instaurer puissent être paritaires.

Marc-André Plante suggère finalement que certains outils, comme l’analyse comparative entre les sexes, soient utilisés lors de la mise sur pied d’un programme, ce qui permettait «d’avoir des politiques équilibrées, à l’avantage de tous, sans laisser personne pour compte. C’est ainsi que nous émanciperons notre communauté», conclut M. Plante, qui promet, si les Terrebonniens choisissent de lui faire confiance, d’être un maire «accueillant et souriant aux idées des femmes».

http://www.larevue.qc.ca/actualites_adt-veut-agir-n42914.php​