Retour aux actualités

actualités

5 septembre 2017

Le chef de l'Alliance démocratique de Terrebonne (ADT) et candidat à la mairie, Marc-André Plante, s'engage à en faire plus en matière d'environnement et de développement durable au lendemain d'un scrutin en sa faveur.

Au nombre de ses engagements, il souhaite notamment étudier la possibilité de revoir la règlementation municipale afin de permettre la construction de toits solaires. Sa formation et lui aimeraient aussi abolir progressivement, sur une période de neuf mois, les sacs de plastique à usage unique dans les commerces. Parallèlement, le candidat à la mairie aspire à favoriser l'utilisation de matériaux recyclés dans une proportion allant jusqu’à 25 % dans les nouveaux projets résidentiels. Il s'engage également à développer un programme de soutien financier pour les restaurants qui mettront en place l'objectif «zéro déchet». Sur 10 ans, il souhaite de surcroît développer un programme relatif à l'aménagement et à l'entretien des fossés en conformité avec la Loi sur la qualité de l'environnement, «un enjeu qui préoccupe grandement les citoyens de La Plaine et Terrebonne-Ouest».

«Depuis la Conférence de Paris sur les changements climatiques de 2016, les grandes villes de la planète ont obtenu une reconnaissance internationale du rôle et de l'impact des décisions municipales sur l'environnement et la lutte aux gaz à effet de serre. Terrebonne peut jouer un rôle déterminant à l'échelle locale et l'ADT compte agir davantage», d'expliquer M. Plante. Yan Maisonneuve, candidat dans le quartier 7, abonde dans le même sens : «Et si nous voulons des changements permanents, il faudra miser sur un accompagnement auprès des citoyens et des commerçants du territoire.»

Un investissement «incontournable»

De son côté, le conseiller municipal du secteur Urbanova, Serge Gagnon, a annoncé l'intention de son parti d'appuyer financièrement le raccordement à l'aqueduc des installations du parc situé au bord de la rivière des Mille Îles. «Cet endroit est merveilleux et la Ville de Terrebonne y a investi des sommes importantes pour accroître son accessibilité et favoriser son utilisation par les citoyens. Si nous voulons accueillir davantage de citoyens et optimiser l'utilisation des installations, l'investissement me semble incontournable.»

http://www.larevue.qc.ca/municipal_plus-pour-environnement-n43665.php​